Réplique du fusil de Jean Chastel

Je serai incapable de dire aujourd'hui ce qui m'a pris de me lancer dans une telle entreprise. Quoi qu'il en soit début juin 2012, j'ai décidé de faire une maquette librement inspirée du fusil que Jean Chastel utilisa le 19 juin 1767 pour tuer la Bête. Ah, ah !
Sans aucune connaissance en matière de manufacture d'armes du XVIII° siècle, j'ai du me faire épauler par le spécialiste Alain Parbeau.

Je suis parti d'un bloc de bois rectangulaire auquel j'ai fait des coupes grossières pour avoir l'inclinaison de la crosse notamment.

Etape 1 : dégrossir

Après un peu de travail, les premiers arrondis sont faits Quelques heures de dessin m'ont permis de créer un motif à sculpter sur la crosse, librement inspiré de celui du fusil de Chastel.

Etape 2 : affiner

Une fois le motif reporté sur le bois, il a été possible de commencer la sculpture à proprement parler. Marteler serait plus exact.

Etape 3 : sculpter

Les motifs sculptés, il m'a fallu m'attaquer à la culasse et aux canons.

Etape 4 : culasse

Ce fini, il m'a fallu ajouter un peu de pâte à bois là où les défauts étaient trop énormes, et j'ai enfin pu peindre.

Etape 5 : colorer

Alors avant qu'on me dise que ça ne ressemble pas tant que ça à l'arme de Chastel, j'ajouterai que ceci est une maquette inspirée dudit fusil. Elle n'a jamais été vouée à reproduire fidèlement l'arme d'origine.
Mais sans vouloir être particulièrement vantard, je trouve que le résultat passe assez bien (si l'on omet le clou qui remplace la gachette et tout le système à silex en carton...).

Etape 5 : colorer
Retour en haut de la page