Présentation de l'intervention des d'Enneval

Ces messieurs les normands sont, dit-on, arrivés en Gévaudan le 17 février 1765. C'est en tout cas ce qu'on peut lire à gauche ou à droite sur tous les supports. C'est également la date indiquée sur la chronologie de cette section mais en réalité, le 17 février 1765, ils sont arrivés à Clermont-Ferrand, en Auvergne ! Ils étaient partis le douze du même mois d'Alençon, et ne rencontreront l'évêque monseigneur de Choiseul Beaupré que le 27 (à Saint Flour ?). Le 28 février ils rencontrent enfin le capitaine Duhamel, à Saint-Chély d'Apcher, où ils s'installent le 2 mars.

A partir de là et jusqu'à l'arrivée d'Antoine, les rapports avec les autochtones - paysans et nobles - et les forces militaires de Duhamel vont se dégrader petit à petit. Ils donneront néanmoins plusieurs chasses, dont voici le résumé ci-dessous :

Mars 1765 Avril 1765 Mai 1765 Juin 1765 Juillet 1765
11, 15, 16, 18, 19, 31,
4, 6, 21, 30
1, 2, 6, 28
1, 2, 12, 13, 14, 16, 23, 30
7

Un total de 23 chasses (ou battues) organisées, soit en moyenne une chasse tous les 6 jours et demi.

Remplacés par le premier porte-arquebuse du roi Louis XV, les d'Enneval partiront le 18 juillet, après 150 jours de présence en Gévaudan.