Présentation d'autres thèses avancées pour expliquer la nature de la Bête du Gévaudan

Voici un petit florilège de ce qui a été avancé pour expliquer la Bête et que je ne traîte pas sur ce site :

L'ours brun

L'ours brun d'Europe

À mon humble avis c'est impossible et pour une seule raison : l'ours hiberne en hiver, pas la Bête.

Un babouin

L'ours brun d'Europe

Cette hypothèse vient du fait que certains témoins disent avoir vu la Bête se tenir sur ses pattes arrières pour se lever comme un homme. Je n'y attache que peu d'importance car je m'explique le témoignage par autre chose.

Un lynx

Lynx européen

Ca aurait pu, mais le lynx ne pèse pas plus de 30 Kg, la Bête pesait 53,3 Kg !

Un tigron

Tigron : hybride entre lion 1et tigre

Cet animal est un hybride de lionne et de tigre, mais il dépasse allègrement les 100 Kg, preuve irréfutable que la Bête n'en était pas un.

Un hémycion

L'hémicyon, surnommé le chien-ours

Sorte de "loup-ours" du Pléistocène, il aurait survécu à l'abri du regard de l'homme avant de resurgir dans le Gévaudan du 18ème… Perso, je ne crois pas à la survie d'animaux anciens, bien que je me dois d'avouer que la nature nous joue parfois des tours, comme le coelacanthe. Mais sur cette piste de l'animal disparu, je favorise néanmoins celle du Bullenbeisser, ancètre molossoïde du boxer...et du Danois !

Un carcajou géant

Le carcajou, plus connu sous le nom de Glouton

Mieux connu sous le nom de glouton, ce "Gulo gulo gevaudensis", inventé pour la cause aurait été une forme énorme et inconnue d'une espèce de glouton d'Amérique du nord...mais en France.

Un lycaon ou cynhène

Le lycaon

Il s'agit d'un canidé africain qui, il est vrai, présente des similitudes avec la Bête. Manque de bol son poids maximum n'excède pas 35 Kg… De plus, cet animal vit exclusivement en Afrique australe, dans les steppes et les savanes, rien à voir avec le Gévaudan.

Un smilodon

Le smilodon

Le smilodon est en fait le nom d'un animal préhistorique mieux connu sous le nom de "tigre à dents de sabre". C'est en tout cas la théorie évoquée dans le roman "De mémoire de Bête" de Jean-Yves DUCHEMIN.

Un Thylacine

Le thylacine

Le thylacine, ou loup-marsupial, ou encore tigre de Tasmanie, est officiellement étient depuis 1936 mais il semblerait d'une part que l'animal a survécu jusqu'à aujourd'hui (de nombreuses vidéos assez convaincantes circulent sur le web) et d'autre part, il semblerait qu'il a existé un cousin européen de ce loup marsupial. À creuser ?.

Des soldats anthropophages

Anthropophagie

C'est en tout cas ce qu'en a déduit André Aubazac dans son dernier livre "La Bête du Gévaudan, les faits, l'effet, les fées des mots pour des maux, Démo", sorti en 2009. Envie d'en savoir plus ? C'est ici.

_____________________________________________________

Il faut savoir toutefois qu'en 1765, on ne connaissait pas le cynhiène, l'hyène tachetée du Kenya, le dingo d'Australie, la thylacine de Tasmanie ou le tigre de Sibérie et autant d'animaux qui ont été avancés pour expliquer la Bête.

_____________________________________________________
Retour en haut de la page